mercredi 14 août 2013

Elysium.

J'ai voulu voir ce film parce que c'est le sujet qui me passionne: science fiction cosmique et futuriste. 

Et j'ai reçu une claque! Une grande. 

Oubliez les star wars. C'est un film sur notre réalité. Sur les riches et les pauvres. Sur la justice. Sur les privilèges. 

En même temps c'est un magnifique film d'action qui te tient en haleine, le héros est toujours à la limite. C'est un film très violent aussi. 

Les images tournées à la caméra à l'épaule donnent un effet de reportage de guerre et les effets spéciaux sont en adéquation, ils fondent dans la réalité. 

L'an 2154 dans le film paraît si proche: le développement des imprimantes 3D pour reconstruire des tissus, les riches qui ont tant de privilèges et les pauvres qui deviennent plus pauvres, les expulsions de force...


Le système engloutit tout. Avec le développement d'Internet, les peuples d'Afrique n'ont pas plus de nourriture, mais le système pousse ses tentacules plus loin et plus profondément. 


Mon amoureux a été persuadé que Neil Blomkamp était sud africain et c'est le cas. Il a 34 ans comme moi. Et déjà 2 films aux messages forts. 

J'ai pleuré après le film. Le signe que j'ai été touchée pas par des scènes mélodramatiques mais par des questions que ce film a soulevé en moi. Des questions existentielles. Sur la justice, sur d'où je viens ...


Un film malin: soit tu comprends pas le message mais tu passes un moment intense devant "action movie", soit tu comprends le message et tu penses au monde meilleur que tu peux commencer à construire maintenant.  


On a beaucoup aimé tous les deux. 

Ma note : 5/5

1 commentaire:

  1. Nous avons rencontrés le réalisateur Niel Blomkamp dans le Gers sur notre chemin (compostelle) dans le village de Montréal du Gers plus précisément. Marrant :)

    Audecarva.

    RépondreSupprimer

Bonjour! Hello!
Nous sommes très heureux de vous voir arriver jusqu'ici!
We are very happy to see you here!